Espace pro

Documents

Biographie

Exaltés par la découverte du groupe Samarabalouf, Xavier Margogne et Matthieu Quelen empoignent leurs deux guitares et forment Les Fils Canouche en 2005. Très vite, le duo d'amis lavallois devient quatuor avec les renforts d'un saxophoniste et d'un contrebassiste. En autodidactes, ils produisent un premier album et façonnent de petites tournées entre deux morceaux de swing manouche revisités : guitares électriques, percussions et touches d'humour décalé y bousculent la tradition gitane.

Durant trois ans, les concerts s'enchaînent, si bien qu'en 2008 la formation prend du galon et découvre l'intermittence : passion et profession ne font plus qu'un ! Le line-up évolue en conséquence avec l'arrivée de deux musiciens professionnels. Ensemble, ils présentent un 1er album, ouvrent pour Thomas Dutronc et montent sur les scènes de festivals aussi prestigieux que Jazz à Vienne ou Les rendez-vous de l'Erdre.

La machine « Canouche » est lancée et trouve son rythme de croisière. Les quatre compères s'offrent de riches tournées aux six coins de l'Hexagone tandis que deux nouveaux albums viennent garnir leur discographie en 2009, puis 2011. L'année suivante, nouvelle configuration instrumentale : un accordéon prend la place de la guitare soliste et permet au groupe d'emprunter des pistes musicales inédites. En 2017, Les Fils Canouche, toujours guidés par la flamme enthousiaste de leur leader, enregistre un 4ème album et s’offre en invité de marque le brillant guitariste des Doigts de l'homme, Olivier Kikteff.

L’Europe leur ouvre ses portes avec plusieurs périples en Suisse, Belgique et Ecosse inspirant ainsi la sortie d’un nouvel EP intitulé « Transhumance » en 2020. Enregistré à Paris et fruit d'un long travail de composition, ce dernier opus emmène la formation vers les hautes sphères d'un jazz fertile et sans oeillères : l’oeuvre de six musiciens au faîte de leur art, mariant comme rarement l'émotion et l'énergie, l'élégance et la virtuosité. Comme un symbole de cette mue accomplie, le grand Minino Garay (percussions) et le déroutant Hussam Aliwat (oud) viennent ornementer avec magnificence ces nouvelles compositions hybrides entre jazz et musiques du monde.

Composé aussi et avant tout pour la scène, ce nouvel essai discographique constitue le coeur d'un spectacle en sextet totalement repensé et retravaillé.

Télécharger la biographie

Musiciens

Invités

Les Fils Canouche - jazz manouche Télécharger la photo de presse